Jardin communautaire

Qu’est-ce que c’est ?

Un jardin communautaire, est formé de parcelles de terre mises à la disposition des citoyens et citoyennes à des fins de jardinage. 26 espaces sont disponibles au total, 16 espaces de jardin en sol 10 x 10 (10$) et 10 espaces de jardin en bac hors-sol 5 x 12 (5$) (les jardins hors-sols seront attribués prioritairement aux personnes à mobilité réduite). Venez vivre une expérience communautaire, rencontrer vos voisins et échanger vos astuces et connaissances tout en récoltant des légumes frais cet été. Le bon déroulement des activités sur le site et le respect des règlements sont assurés par le directeur ou la directrice du jardin.

Règlements généraux

Afin d’avoir un lieu de travail agréable et sécuritaire voici quelques règlements :

  1. Toute personne ne pouvant être identifiée sera demandé de quitter le jardin.
  2. Les membres de la saison précédente auront la préséance sur les nouveaux membres, par contre ils devront confirmer leur réponse à la demande du responsable.
  3. Aucun jardinier n’est autorisé à modifier la structure ou l’apparence des jardins.
  4. Aucun empiètement sur les allées ne sera toléré, ces dernières doivent être libres de plantes qui pourraient déborder des jardins. Le directeur pourrait décider de procéder à une taille, et ce sans préavis.
  5. Un membre qui quitte notre organisme cède son jardin au directeur qui décide du suivi du jardin selon la liste d’attente.
  6. L’alcool sous toutes ses formes est interdit sur le terrain.
  7. La cigarette et toute autre forme de fumé nuisible ne sont pas permises sur le terrain.
  8. Les enfants doivent être accompagnés d’un adulte.

Les jardiniers et jardinières

  • Le bon fonctionnement du jardin communautaire est la responsabilité de tous les jardiniers et jardinières.
  • Tout jardiniers doit faire preuve d’un esprit communautaire et coopératif.
  • Les jardiniers sont tenus responsables des personnes qui les accompagnent.
  • Tout personne démontrant une attitude nuisible à la paix et aux biens être d’autrui sera demandé de quitter les lieux.

Restrictions et interdictions quant aux choix des plantes à cultiver

  • Toute plantes créant de l’ombre, telle que les tournesols, framboises, maïs, etc. ne sont pas permises.
  • Les variétés de cultures dont la propagation racinaire est invasive comme la menthe et les fraises ne doivent pas couvrir plus de 25% de la superficie du jardin.
  • Les pommes de terre sont interdites dû au doryphore de la pomme de terre un insecte nuisible qui peut infester les autres jardins.
  • Les jardiniers qui cultivent des plantes vivaces doivent les retirer s’ils ne désirent pas renouveler leur abonnement l’année suivante.

Les supports tuteurs et protection de plants

  • Les supports tuteurs et les plantes ne doivent pas dépasser six (6) pieds de hauteur. En cas de non-respect de ce règlement, le directeur se réserve le droit de tailler ou même de retirer les plantes sans préavis.
  • Toute structure servant à protéger les plants est permise sur une base temporaire uniquement, celle-ci doit avoir une hauteur maximale de deux (2) pieds et doit être retirée à l’automne.

Utilisation de produits chimiques

  • L’utilisation de produits chimiques tel que pesticide, herbicide, fongicide et tout autre produit nocif t’en pour la santé que pour l’environnement ne sont pas permis dans le jardin communautaire. L’utilisation d’un des produits mentionnés ci-dessus pourrait contaminer les parcelles de terre avoisinantes. Causant ainsi des dommages aux plants et pourrait aussi causer des problèmes de santé. L’utilisation d’engrais naturel comme le fumier, le composte, le sarrasin et autres sont encouragés.

Entretient

  • Les espaces ainsi que le terrain en entier doivent être propres, chaque jardinier doit entretenir soigneusement sa parcelle et exercer un contrôle adéquat des mauvaises herbes à l’intérieur comme à l’extérieur de celle-ci incluant les allées.
  • Les terrains alloués du jardin doivent être nettoyés à l’automne.
  • Personne ne doit prendre l’initiative d’arroser ou d’effectuer tout travail sur un autre jardin que le sien. À l’exception d’avoir une entente avec le propriétaire du jardin.
  • Un jardinier qui s’absente pour une longue période doit s’assurer qu’un autre jardinier entretiendra son jardin
  • Les barils d’eau doivent servir uniquement à l’arrosage de votre jardin et non au nettoyage de légumes et d’outils.
  • Ramasser les déchets autour de son jardin et ne rien laisser dans les allées

En cas de non-respect des règlements un avis verbal est pris en note et sera adressé au membre fautif. Si la situation perdure plus de dix jours, un avis d’expulsion lui sera adressé.